• Stratégie n°7 : Nommez ses sentiments

    Stratégie n°7 : Nommez ses sentiments

    Situation : Il arrive en pleurs : « Victor m’a traité de débile devant mes amis ! » « Mon appareil dentaire me fait mal, je ne veux plus le mettre !»

    Réactions courantes : Il souffre ? Notre sang ne fait qu’un tour ! Nous prenons en charge le problème, voulons régler son compte à l’agresseur. En face, l’enfant se ferme, devient agressif… Bizarre, plus nous cherchons à le consoler ou à résoudre son problème, plus il se sent incompris, jugé, rejeté ! Peu à peu, il cessera de vous montrer ses souffrances, de vous parler de ses soucis.

    Votre objectif : Qu’il apprenne à traverser les situations difficiles. Il arrive que votre enfant ait besoin que vous agissiez, mais moins souvent que vous ne le croyez. Dans la grande majorité des cas, votre enfant n’a besoin que d’empathie !

     Nouvelle attitude : Nommez ses sentiments, manifestez votre empathie. « Ça fait mal de se faire insulter par un copain devant les autres… » « Ton appareil te fait très mal et puis c’est embêtant d’être obligé de mettre ce truc-là !»

    Le petit plus : Nommez ce que vous voyez, mais pas d’interprétation, pas de conseil, pas de solutions !